Renault Fuego Cabriolet


La Renault Fuego Cabriolet sur le stand Heuliez lors du salon de l'Automobile en 1982

A la demande de la Régie Renault, un cabriolet Renault Fuego fut développé par Heuliez en 1982 à partir d'un modèle français. La voiture non finie fut expédiée chez AMC aux Etats Unis, où furent montés les éléments spécifiques au marché US : pare-chocs plus imposants, phares, clignotants et feux de position selon les normes locales. De retour en France, la Fuego Cabriolet fut exposée au Salon de Paris en octobre 1982. Elle comportait quatre vraies places, et était habillée d'un intérieur tout en cuir, d'une seule teinte. Les glaces étaient à commandes électriques, ainsi que la capote (qui se bloquait toutefois grâce à un verrouillage manuel). Cette dernière pouvait se ranger dans une housse rigide. L'union difficile entre Renault et AMC incita les dirigeants français à ne pas prendre de risques. Le cabriolet Renault demeura un exemplaire unique.


Le prototype conservé par Heuliez ne possède plus ses superbes jantes stylisées (juin 2009)


L'habitacle du cabriolet Fuego



Source : http://www.artcurial.com


Source : http://www.artcurial.com

Ce véhicule a été mis en vente le 7 juillet 2012 par Artcurial. La voiture était annoncée en bon état de présentation, roulante (elle avait été redémarrée), avec l'échappement et le circuit d'essence revus. Estimation : 15 000 à 25 000 euros. Montant de l'enchère : 10 722 euros avec les frais.


Carte grise et photo d'usine

Retour au sommaire - Page suivante