Renault 5

Entre 1972 et 1985, la littérature publicitaire consacrée à la Renault 5 fut abondante. La Régie diffusait des catalogues fort complets reprenant l'ensemble de la gamme Renault 5, mais aussi des brochures plus spécifiques pour certaines versions ou certaines nouveautés : véhicules de société, version Alpine, nouvelles LS, TS, Automatic, Turbo. Sur cette page sont aussi présentés quelques documents imprimés par des carrossiers indépendants. Enfin, cette sélection se termine par une compilation de brochures en provenance d'Espagne et des Etats-Unis, deux marchés majeurs pour la petite Renault.

Sur le même sujet, vous pouvez aussi consulter le site de Laurent Bunnik.
 

1. 1972

Ce premier grand catalogue consacré à la Renault 5 L et TL est au format 230 x 308. Il compte 24 pages, et porte la référence 46 385 03 03. Le thème de l'originale campagne publicitaire de lancement de la Renault 5 imaginée chez Publicis, la " Supercar ",  est repris sur la page de couverture. La voiture est assimilée à un personnage de bande dessinée, ce qui la rend tout de suite sympathique. Plus qu'une voiture, la R5, c'est la copine à la mode. L'essentiel des photos est réalisé en studio. Des couleurs vives (jaune, rouge et orange) caractérisent cette édition de lancement. Un dépliant plus économique de 12 pages de format 215 x 105 diffusé parallèlement reprend la même thématique.

2. 1973

Même format et même pagination pour l'édition du millésime 1973 identifiée par la référence 46 426 03 03. Le nom de " Supercar " n'a été utilisé que pour le lancement  début 1972. Cette année, la Renault 5 se balade dans les rues de Londres, en galante compagnie. Il s'agit de l'un des plus agréables catalogues consacrés à la voiture. Toujours deux versions : L et TL. Les ventes de cette dernière sont quatre fois supérieures à celles de la L, preuve de l'intérêt du public plus des versions plus cossues, voire plus puissantes. Cette année, la TL peut être commandée avec l'option du levier de vitesses au plancher. Comme l'année précédente, un dépliant 12 pages de format 215 x 105 est diffusé en parallèle .

3. 1974

Pour l'AM 1974, le catalogue de la Renault 5 compte 22 pages au format inchangé. Le système de référencement des brochures de la Régie change cette année. Dans le cas présent, il s'agit de 13 102 05. Le chiffre 3 du 13 fait référence à l'année d'édition. Pour obtenir l'année-modèle, il convient d'ajouter la valeur 1. Donc 3 + 1 =  4, il s'agit donc d'un document pour l'AM 1974. Cette règle restera applicable jusqu'à la fin de la carrière de la Renault 5 (et au-delà). On retrouve les Renault 5 L et TL dans différentes mises en scène : dans la circulation entre de grosses limousines aux couleurs sombres, devant les studios de cinéma de Shepperton, dans un zoo, sur les routes britanniques ... La Renault 5 est un succès. Avec 1250 véhicules produits par jour, elle dépasse toutes les espérances de ses concepteurs. Le dépliant de 16 pages format 215 x 105 diffusé parallèlement au catalogue mais à plus grande échelle porte la référence 13 113 05.

4. 1975

20 pages au format 230 x 308, référence 14 111 05. On retrouve la Renault 5 L et TL dans différentes mises en scène : avec une star poursuivie par la foule et les journalistes, dans la circulation parisienne, sur les routes françaises, près d'un avion sur un aérodrome.
 

5. 1975

Ce catalogue Renault 5 LS inaugure un nouveau format de brochure Renault, le 155 x 230, qui va perdurer jusqu'en 1982. Il compte 16 pages et porte la référence 14 103 05. On y découvre la LS d'une part " en situation " sur la route, d'autre part par le biais de nombreuses photos de détail de son habitacle. Ce nouveau modèle est disponible en concession à partir d'avril 1974. Il inaugure une catégorie inconnue en France, celle des 1300 compactes. Plutôt que de chercher de la performance à tout prix, la Régie a privilégié l'agrément de conduite. Alors que la TL affiche 44 ch Din, la LS propose 64 ch Din. Le moteur est emprunté à la Renault 12 TS, mais avec 4 ch en plus.

6. 1975

Dès le mois de mars 1975, l'éphémère LS est remplacée par la TS, identique sur le plan mécanique avec son 1289 cm3, mais dotée d'un équipement plus complet, plus conforme à la vocation du modèle. Les sièges avant de type intégral marquent les esprits. Ils comportent des appuis-tête ajourés, afin que les passagers arrière puissent voir la route. Le catalogue référence 14 130 05 compte 16 pages au format 155 x 220. La TS évolue dans un paysage montagneux, une famille se rend sous la neige en direction de son chalet.
 

7. 1976

Format 155 x 230, 32 pages, référence 15 108 05. Ce nouveau format, pour pratique qu'il soit, est à l'origine de brochures publicitaires bien moins jolies que les années précédentes. L'amateur de beau catalogue est un peu frustré, et cela va durer sept ans. La gamme Renault 5 comporte désormais trois versions : L, TL et TS. Les photos sont prises dans des décors naturels.

8. 1976

Renault présente en février 1976 la Renault 5 GTL. Celle-ci est appelée à répondre à une demande forte de la clientèle, à la recherche d'un véhicule économique, suite à une hausse significative du prix des carburants depuis le choc pétrolier d'octobre 1973. Dotée du 1289 cm3 de la TS, la GTL consomme moins que la TL, 4,7 litres aux 100 km à 90 km, contre 6,1 litres pour sa soeur aînée. Son gros moteur tourne moins fort, et ne fournit ici que 44 ch. Une révision de la méthode de calcul de la puissance fiscale par les pouvoirs publics permet à la GTL de s'afficher à partir de janvier 1978 dans la catégorie des 5 CV fiscaux, au lieu de 7. Pour parvenir à ce résultat, la Régie a mené un intense lobbying, incitant l'administration à tenir compte d'un nouveau paramètre, la longueur de la transmission. La GTL innove aussi par l'adoption pour la première fois de protections latérales constituées de la même matière que les pare-chocs avant et arrière. En dehors de l'aspect pratique en ville, cela procure à la GTL une signature esthétique non dénuée d'élégance. Un dépliant spécifique de 8 pages au format 150 x 230, référencé 15 144 05, permet de faire connaissance avec cette nouvelle version.

9. 1976

Fin 1975, Renault ajoute en prenant pour base la TL une version utilitaire à la Renault 5, à destination des artisans et commerçants. La recette est simple et éprouvée. Les vitres arrière sont remplacées par des panneaux tôlés, un second rétroviseur extérieur est installé et la banquette arrière supprimée. Avec une peinture adéquate (métallisée en option), la R5 peut se transformer en un sympathique utilitaire pour la ville, même si sa capacité de chargement est inférieure à celle de ses concurrentes moins glamours : 204 tôlée, Ami 8 Service ou Simca VF1. Le dépliant de 4 pages pour cette année modèle 1976 est au format 225 x 305. Il est référencé 15 134 05.

10. 1976

La Renault 5 Cacharelle ( avec la terminaison elle) est présentée au cours de l'été 1976. Elle a été imaginée par le designer Maurice Calka avec l'aide du couturier Cacharel. Sur le prototype original, des feux arrière positionnés horizontalement remplacent ceux montés à la verticale par Renault. La transformation est réalisable sur base R5 L, TL, GTL ou TS. Un tarif est même diffusé, et un distributeur nommé. Pour quelle suite ? Un feuillet au format 297 x 210 fut imprimé, mais pas à l'initiative de Renault, non impliqué dans ce projet.

11. 1976

Cette année 1976 est riche en rebondissements pour la Renault 5. Un mois après avoir présenté l'économique GTL, la Régie s'aventure avec la version Alpine sur le terrain des autos performantes, comme s'il s'agissait d'une réponse à la Golf GTI exposée en septembre 1975 à Francfort. Le 1397 cm3 de l'Alpine dérivé du 1289 cm3 de la TS développe 93 ch. L'équipement est revu à la hausse par rapport à cette dernière. Le bouclier avant est plus imposant, et permet d'identifier immédiatement le modèle. Dans l'habitacle, on note notamment la présence d'une moquette rouge, d'un volant et d'un pommeau de levier de vitesses d'allure plus sportive. Mais face à la Golf GTI, plus puissante et moins chère, l'Alpine aura du mal à s'imposer. Le dépliant de 8 pages format 297 x 220 est référencé 15 145 05. La voiture est présentée dans un curieux décor, à mi-chemin entre un atelier de mécanique et un bureau.
 

12. 1977

5 (auparavant 5 L), 5 TL, 5 GTL, 5 TS sont les quatre versions présentées dans ce catalogue de 32 pages, format 150 x 230, référencé 16 106 05. La Renault 5 (tout court) adopte le moteur 845 cm3 de 36 ch jusque-là réservé à l'exportation. Dès les premières lignes de ce document, Renault nous explique les raisons d'un succès : " Qui ne connaît pas les Renault 5 aujourd'hui ? Ce sont les voitures les plus vendues en France. Elles ne ressemblent à aucune autre. Mais beaucoup d'autres voudraient bien leur ressembler. Ce sont elles qui, les premières, ont eu l'idée d'être compactes et maniables pour s'adapter aisément à la circulation urbaine. Et d'être en même temps suffisamment puissantes, confortables et sûres pour se lancer sur les routes ... ". La version Alpine est présentée dans un dépliant à part, identique à celui de 1976, mais avec une autre référence d'édition, 16 120 05.

13. 1977

Un catalogue de 12 pages, format 150 x 230, référencé 16 115 32, présente les versions Société de la Renault 5 et de la Renault 12.
 

14. 1978

La forme et le fond sont inchangés pour ce catalogue Renault 5 de l'année modèle 1978. Il porte la référence 17 103 05 et compte toujours 32 pages où sont présentées les quatre versions de base de la Renault 5.

15. 1978

Idem pour le catalogue Renault 5 et 12 Société. Il compte 16 pages au format 150 x 230 et porte la référence 17 112 05. La 5 Société est aux couleurs d'Hermès, tandis que la 12 Société évolue sur les pistes d'un aéroport, sous le nez du Concorde et sous les ailes d'un Boeing 747.

16. 1978

La brochure consacrée à la Renault 5 Alpine est passé de l'horizontalité à la verticalité. De format 220 x 297, elle compte 10 pages et est référencée 17 115 05.
 

17. 1979

Renault lance en janvier 1978 la Renault 5 Automatic 1300. Nous connaissions déjà la boîte automatique disponible sur la Renault 16 depuis 1969, mais c'est la première fois qu'une Renault de ce niveau de gamme dispose d'une telle transmission. La boîte est à trois rapports. Le 1289 cm3 offre dans ces nouvelles circonstances 55 ch. Destinée essentiellement à un usage urbain, la 5 Automatic reprend le principe des bandes latérales de protection de la GTL, mais traitées ici en noir mat. Il reste à savoir si la clientèle française peu sensible depuis toujours aux charmes de l'automatisme franchira le pas ... Le document publicitaire spécifique de 16 pages au format 210 x 220 porte la référence 18 907 05.

18. 1979

Cinq versions sont présentées dans le catalogue général, les R5, R5 TL, R5 GTL, R5 Automatic et R5 TS. Quelques clichés sont repris du catalogue de l'année précédente pour illustrer la version TL. Format 150 x 230, 32 pages, référence 18 105 05.

19. 1979

Renault s'attache à présenter ses versions Société dans un environnement aussi prestigieux que possible. La Renault 5 appartient ici à un vétérinaire que l'on voit soigner un cheval puis des chiens de race, tandis que la Renault 12 aux couleurs d'Antenne 2 (ex France 2) file devant le bâtiment de Radio France à Paris. Catalogue de 16 pages, format 150 x 230, référence 18 115 53.

20. 1979

Le catalogue de la Renault 5 Alpine adopte un nouvel aspect, et nous entraîne le temps d'un week-end à Monte-Carlo. Plutôt que de se la jouer compétition, Renault préfère présenter sa version musclée dans un environnement bourgeois, proche de celui que l'on retrouve sur les brochures Alpine A310 contemporaines. Catalogue de 12 pages, format 215 x 297, référence 18 117 25. Les brochures destinées au marché britannique présentent la Renault 5 Alpine sous le nom de Gordini. En effet, la désignation Alpine Outre-Manche semble réservée depuis belle lurette aux Sunbeam à vocation sportive.

21. 1979

Le principe des séries spéciales est encore une pratique limitée en cette fin des années 70. Lorsque Renault propose sa Renault 5 " Le Car " en novembre 1978, il s'agit de rappeler aux Européens que la petite Renault connaît un vrai succès aux USA. Sur 14 000 exemplaires de la "Le Car " programmés, 6 000 sont destinés au marché français. A cette époque, les séries limitées le sont vraiment, et chaque " Le Car " possède son numéro d'ordre inscrit sur la planche de bord. La mécanique est celle de la 5 TS. L'aspect de la " Le Car " pourrait laisser croire à son propriétaire qu'il roule dans la même voiture qu'aux Etats-Unis. Mais il n'en est rien. Les phares et les pare-chocs sont bien ceux des versions françaises, et le moteur est moins dépollué et plus performant qu'aux States.

22. 1980

Alors que Renault et Peugeot s'étaient tacitement partagé le marché des berlines compactes en France au début des années 70, avec au premier la Renault 5 à trois portes, et au second la 104 à quatre portes sans hayon, cette situation est remise en question pour l'année modèle 1980. En effet, en juillet 1979, la Régie propose cinq portes sur les versions 5, 5 TL et 5 GTL. La solution technique était à portée de main. Il suffisait de reprendre les portes arrière de la Siete espagnole, et de les adapter à la présence d'un hayon. Autres nouveautés du millésime, la planche de bord est revue de fond en comble et les panneaux de portes dans l'habitacle et les sièges sont redessinés. Il serait trop fastidieux de détailler toutes les modifications entreprises pour ce qui constitue la plus importante remise à niveau de la carrière de la Renault 5. Coté motorisation, le 956 cm3 de la TL est remplacé par un 1108 cm3, issu des anciennes R8 et R10, mais amplement amélioré. La GTL abandonne le 1289 cm3 pour ce même 1108 cm3. Catalogue 48 pages, format 150 x 230, référence 19 116 05.

23. 1980

Le catalogue Renault 5 et 12 Société compte 16 pages au format 150 x 230. Il porte la référence 19 129 52. La Renault 5 destinée aux entreprises poursuit sa carrière avec deux motorisations qui remplacent le 956 cm3 : 845 cm3 de 36 ch et le 1108 cm3 de 45 ch.

24. 1980

La Renault 5 est incontournable dans les auto-écoles du début des années 80. Jusqu'alors, l'aménagement d'une double commande était une option. Désormais, la Renault 5 auto-école est une version spécifique présentée dans un catalogue à part. En 1980, il compte 8 pages au format 150 x 230, et ne porte pas de référence d'édition. Cette version auto-école sera maintenue au catalogue jusqu'à la disparition de la Renault 5.

25. 1981

Renault offre en 1981 une gamme très complète : les  5, 5 TL, 5 GTL et 5 Automatic sont disponibles en 3 et 5 portes, les 5 TS et 5 Alpine en 3 portes. La Régie joue vraiment sur du velours. " La ligne de la Renault 5 nous est tellement familière qu'il est inutile d'en parler. C'est une voiture qui se moque de la mode. Elle ne cherche pas à plaire et c'est pour cela qu'elle plaît. C'est devenu un classique mais en même temps elle ne cesse de se renouveler ... ". Sur cette brochure, la 5 TL reprend des illustrations issues de la campagne publicitaire de l'année précédente sur le thème des " voyages de Gulliver ". La Renault 5 Alpine fait pour sa part dans la fausse modestie : " Sûre de son pouvoir et de sa supériorité, elle ne fait rien pour qu'on la remarque. A chacun son snobisme : le sien joue l'anonymat, souligné simplement d'un fin liseré noir, route ou bien argent. Sous des allures sages et tranquilles, elle cache une volonté de puissance et une rage de vaincre ". Catalogue de 48 pages, format 150 x 230, référence 10 104 05.

26. 1981

Ce dossier au sujet de la Renault 5 Turbo est sans aucun doute le document publicitaire de plus enviable concernant la Renault 5. Au format 245 x 245, il porte la référence 10 114 05. Il contient un livret de 8 pages au format 235 x 235, dans lequel on retrouve la 5 Turbo sur des routes de montagne, ainsi que cinq planches recto-verso du même format, sur papier de fort grammage, avec des vues de la voiture et de ses équipements prises en studio. Dans les faits, la 5 Turbo n'a plus grand-chose à voir avec une vraie Renault 5. Son histoire vous est racontée par le détail sur l'excellent site de L'automobile sportive.

27. 1981

Renault 5 Auto-école, catalogue de 8 pages, format 150 x 230, sans référence.

28. 1981

Renault 5 Société, catalogue de 16 pages, format 150 x 230, référence 10 108 20.

29. 1981

Ce dépliant 4 pages imprimé sur un papier de fort grammage est daté de mai 1981. Au format 297 x 210, il a été édité par Heuliez pour présenter la Renault 5 " Le Car Van " en version TS ou Automatic. Cette transformation est effectuée à Cerizay dans les ateliers du carrossier.

30. 1981

Ce feuillet recto-verso également daté de mai 1981, au format 297 x 210, imprimé sur un papier de fort grammage, présente la version 5 Société de la " Le Car Van ".

31. 1982

Ce premier catalogue de gamme Renault 5 décrit les mêmes modèles que l'année précédente à l'exception de la 5 Alpine. De format 150 x 230, avec 32 pages, il porte la référence 11 102 05.

32. 1982

Ce second catalogue de la gamme Renault 5 compte 40 pages, au format 150 x 230, et il est référencé 11 111 05. Il présente en plus deux nouveaux modèles, la TX et l'Alpine Turbo. Commercialisée à partir de novembre 1981, la TX s'affiche comme " la plus petite et la plus économique des berlines de grand luxe ". Elle est disponible en boîte manuelle 5 vitesses ou en automatique. Extérieurement, elle se différencie des autres Renault 5 par ses jantes en alliage, le bronze de ses vitres teintées et un stripping spécifique. L'équipement intérieur est pléthorique. La 5 Alpine a pour sa part " avalé " un turbo Garett T3. Désormais son 1397 cm3 développe 110 ch, comme la Golf GTI.

33. 1982

Renault 5 Société, catalogue de 16 pages, format 150 x 230, référence 11 105 05.

34. 1982 (?)

Ce feuillet recto-verso au format 210 x 297, en français, anglais et allemand, concerne la " Le Car Van " transformée par Heuliez. La voiture est disponible en versions TX, Automatic, Alpine et Société. Pour cette dernière, le client qui souhaite disposer d'une flotte à ses couleurs doit passer une commande groupée de dix véhicules minimum. C'est un document édité par Heuliez, indépendamment de Renault.

35. 1982

Ce dépliant spécifique de 8 pages au format 245 x 245 porte la référence 11 125 05. Il est imprimé sur un papier de fort grammage. La Renault 5 Alpine Turbo évolue dans un décor de routes montagneuses, de circonstance pour mettre en évidence ses qualités sportives, tout en étant confortablement installé dans un environnement qui n'exclut pas un certain raffinement.

36. 1983

Changement radical de décor pour le catalogue Renault 5 de 1983. Renault cède à la mode des photos détourées pour ce document de 16 pages référencé 12 103 05. Exit le petit format 150 x 230. Cette brochure s'affiche en 225 x 300, pour présenter les 5, 5 TL, 5 GTL, 5 Automatic, 5 TS, 5 TX et 5 Alpine Turbo.

37. 1983

Pour l'année modèle 1983, la Renault 5 Turbo devient Renault 5 Turbo 2. Si extérieurement, la voiture est inchangée, les principales modifications sont visibles dans l'habitacle. La planche de bord, le volant et les sièges très " design " de la première série, coûteux à produire, sont remplacés par des éléments de grande série, empruntés à l'Alpine Turbo. La 5 Turbo 2 se veut plus accessible que la première mouture. Son prix baisse de 120 000 francs à 92 000 francs. La production passe ainsi de 445 Renault 5 Turbo 1 en 1982 à 1 345 Renault 5 Turbo 2 en 1983. La brochure publicitaire se présente sous la forme d'un très grand dépliant couleurs de quatre pages au format 297 x 420, qui contient un livret de huit pages en noir et blanc format 150 x 420, agrafé au dépliant. Ce document porte la référence 12 115 05. Il sera également diffusé en 1984 sous la référence 13 118 05 puis en 1985 sous la référence 14 120 05. Son grand format en fait un objet assez rare à trouver en excellent état de nos jours.

38. 1983

La Renault 5 rentre dans sa treizième année d'existence et son insolent succès de se dément pas. Pour maintenir l'intérêt du public, la Régie propose en septembre 1982 une série limitée, la Campus. Dotée du petit moteur de 845 cm3, elle se distingue surtout par la richesse de son équipement. Les 5 000 exemplaires commercialisés dans une teinte " bordeaux 721 " vont s'écouler sans difficulté, exclusivement sur le marché français. La Campus est présentée dans un dépliant de 8 pages, format 255 x 280, référence 12 119 01. Cette version fut aussi distribuée sous une forme assez proche sous l'appellation " Parisienne " en tirage limité à 3 000 exemplaires en Italie et aux Pays-Bas.

39. 1983

La Renault 12 Société a quitté la scène. Dans ce catalogue de 16 pages au format 150 x 230 référencé 12 114 23, la Renault 4 et la Renault 18 accompagnent la Renault 5 Société. Celle-ci n'est plus disponible qu'en version vitrée, à mécanique 845 cm3, 1108 cm3 essence ou GPL. Dans cette brochure, la 5 Société évolue devant une boutique Nina Ricci. Non, la Renault 5 Société n'est pas une automobile de chantier !

40. 1983

L'entreprise Laurence est fondée en 1983 par Alain Anthony. Elle a pour ambition de proposer à une clientèle aisée un habillage et un équipement haut de gamme à partir de tout modèle Renault 5, même de la version Société. Trente et une voitures auraient ainsi été transformées entre 1983 et 1985. Dépliant de 6 pages, format 210 x 297, en français, édité par Laurence.

41. 1983

Feuillet publicitaire recto-verso, format 210 x 297, en français, édité par Laurence. La Renault 11 figure également sur ce document.

42. 1984

Le catalogue général de la Renault 5 pour l'année modèle 1984 est très proche de celui du millésime précédent autant dans la forme que dans le fond. De nombreuses illustrations sont reprises de l'un sur l'autre. Les modèles présentés sont les mêmes. Catalogue de 16 pages, format 225 x 297, référence 13 108 05.

43. 1984

Sur le même thème et au même format, notons l'existence d'un dépliant simplifié de 4 pages, référencé 13 125 05.

44. 1984

Après la Campus de septembre 1982, Renault renouvelle l'opération avec la Super Campus d'octobre 1983. Exit le petit 845 cm3 au profit du moteur 956 cm3. Comme la précédente, cette nouvelle série est limitée à 5 000 exemplaires pour la France. Elle est disponible en trois teintes, jaune Van Gogh, bordeaux 721 et bleu Versailles. La Super Campus sera de nouveau diffusée dans plusieurs pays européens sous le nom de Parisienne.

45. 1984

En avril 1984, la Renault 5 Alpine Turbo est remplacée par la Renault 5 Lauréate Turbo.  Sa présentation plus simple s'aligne sur celle des autres versions, ce qui permet d'abaisser ton tarif, afin de mieux concurrencer la nouvelle Peugeot 205 GTI qui se fait envahissante sur le marché des petites sportives à la mode. Dépliant de 4 pages, format 250 x 275, référence 14 101 05.

46. 1984

La gamme des utilitaires légers Renault compte quatre bases : Renault 4, Renault 5, Renault 11 et Renault 18. La 5 Société est disponible en motorisation 845 cm3 et 1108 cm3. La version GPL n'est plus au programme, elle n'aura vécu qu'une année. Catalogue de 16 pages, format 225 x 297, référence 13 112 23.

47. 1985

Pour son dernier millésime et à partir de juillet 1984, toutes les Renault 5 deviennent sur le marché français Renault 5 Lauréate. La gamme est réduite à quatre versions : L, TL, GTL et Turbo. On reconnaît la Lauréate à sa face avant (pare-chocs et grille d'aération) peinte de la même couleur que la carrosserie et à sa décoration spécifique. La Lauréate a surtout pour mission d'assurer la transition avec la nouvelle Super 5 lancée en septembre 1984. Catalogue de 16 pages au format 210 x 297, référence 14 103 05.

48. 1985

Version simplifiée du catalogue sous la forme d'un dépliant de 4 pages au format 210 x 297, référence 14 813 05.

49. 1985

En 1985, la version Société de la Renault 5 n'est plus disponible qu'avec le moteur 1108 cm3. Les dérivés utilitaires légers de Renault 4, Renault 5, Renault 11 et Renault 18 sont présentés dans un catalogue de 16 pages, format 210 x 297, référence 14 111 15.


La Renault 5 en Espagne

Renault est présent en Espagne à partir de 1951 par le biais de la FASA (Fabricación de Automóviles Sociedad Anónima). Une première usine était installée à Valladolid, une seconde, dite " Montage 2 " fut inaugurée près du site historique en novembre 1972. Elle accueillait la fabrication de la Renault 5. Une partie des Renault 5 produites en Espagne étaient réexportées, notamment en France. Cette nouvelle unité assurait aussi l'expédition des Renault 5 en CKD vers quelques destinations plus exotiques.


Catalogue 12 pages, 1972


Catalogue 8 pages, 1973


Catalogue 16 pages, 1975


Catalogue 16 pages, 1976


Catalogue 16 pages, 1977


Catalogue 16 pages, 1978


Catalogue 16 pages, 1980


Catalogue 16 pages, 1981


Catalogue 16 pages, 1981


Catalogue 16 pages, 1982


Catalogue 8 pages, 1982


Dépliant 8 pages, 1982

Jusqu'en 1984, Renault assembla en Espagne près d'un million de Renault 5. Le marché espagnol en " consomma " un certain nombre. Ces voitures étaient différentes dans leur définition des modèles fabriqués en France. Par conséquent, les brochures destinées à l'Espagne étaient dissemblables des éditions françaises.


Renault Siete

Il serait inconvenant de parler de la Renault 5 sans évoquer l'histoire d'une demi-soeur d'origine espagnole, la Renault Siete. Au début des années 70, la Renault 8 bénéficie encore d'un engouement sans pareil dans la péninsule ibérique, malgré son âge avancé. Elle est née en France en 1962. Mais il est temps de songer à son remplacement, même si elle sera produite jusqu'en 1976. La Renault 5 pourrait faire l'affaire, mais elle ne  satisfera pas la clientèle attachée à la présence d'un véritable coffre. C'est dans ce contexte que la FASA Renault propose la Siete. La partie avant est la même que celle de la Renault 5. Mais la Siete propose quatre vraies portes et un coffre. Dans l'aventure, elle gagne 38 centimètres, dont 10 au niveau de l'empattement. Les boucliers avant et arrière si caractéristiques de la Renault 5 sont abandonnés au " profit " de pare-chocs chromés avec des butoirs en caoutchouc, sans doute plus valorisant aux yeux d'une frange de la clientèle ciblée.


Catalogue 12 pages, 1974


Catalogue 8 pages, 1975


Catalogue 12 pages, 1976


Catalogue 12 pages, 1977


Catalogue 16 pages, 1979


Catalogue 12 pages, 1980

Commercialisée fin 1974, la Siete évolue peu jusqu'en 1978. Elle bénéficie d'un léger lifting pour 1979, et change de dénomination. Il faut désormais l'appeler, ou plutôt écrire Renault 7. Elle s'incline en 1982 face à la nouvelle Renault 9. Les catalogues illustrés ici sont au format 275 x 210.


La Renault 5 aux Etats-Unis

Extrait du dossier consacré sur ce site à l'histoire des automobiles françaises aux Etats-Unis, accompagné de la reproduction de plusieurs brochures.

En octobre 1975, Renault présentait à la presse la version américaine de la Renault 5. Le succès éphémère de la Dauphine datait d'il y a quinze ans. Depuis, le constructeur français avait vivoté avec les Renault 10, Renault 16, Renault 12, Renault 15 et 17. Quand la Renault 5 arrivait sur le territoire américain, on y recensait environ 120 000 Renault en circulation  alors que Volkswagen affichait près de 4 millions de voitures.

Cette petite voiture moderne allait-elle être la bouée de sauvetage tant attendue ? C'est du moins ce que l'on espérait à la Régie, tant cette citadine économique arrivait au bon moment, quand la crise du pétrole bouleversait toutes les données économiques. Les grosses américaines n'étaient plus en odeur de sainteté. Le public américain se jetait sur la nouvelle Rabbit, nom de baptême de la Golf aux Etats-Unis, et sur les nombreuses " imports " japonaises.

A la Régie, on hésita pour attribuer un prénom à la Renault 5. " Liberty " fut évoqué en hommage au bicentenaire de l'indépendance de l'Amérique, puis " Frog " pour grenouille, éliminé car trop connoté frenchy. C'est en effet le surnom que les Anglo-saxons nous attribuent, en raison de notre appétit pour les cuisses de grenouilles. On décida de l'appeler simplement Renault 5 (Five en anglais). La presse US lui réserva un accueil plutôt favorable. Elle appréciait sa petite mécanique de 1289 cm3 et 58 ch, idéale pour les zones urbaines.

Extérieurement, la 5 se pliait aux exigences américaines, et les modifications étaient nombreuses : optiques circulaires, calandre spécifique, pare-chocs renforcés, répétiteurs de feux, nouvel emplacement pour la plaque de police ... La voiture s'en trouvait substantiellement relookée, et perdait évidemment une part du charme du dessin original.

Les premières Renault 5 américaines furent livrées en février 1976. Elles étaient produites en France à Flins. Cette année-là, Renault vendit 6 819 voitures aux Etats-Unis, essentiellement des Renault 5, mais aussi quelques 12, 15 et 17 encore au catalogue. On ne peut pas dire que le succès commercial fut franchement au rendez-vous. Le client de la Renault 5 était assez souvent une femme qui disposait de revenus légèrement supérieurs à la moyenne. Il s'agissait presque toujours du deuxième véhicule.


Catalogue 20 pages, 1976


Catalogue 20 pages, 12/76

Pour tenter de remédier à un démarrage commercial jugé trop lent, les stratèges en marketing de Renault planchèrent sur une nouvelle appellation. Ainsi, la Renault 5 allait devenir la " Le Car by Renault " dès 1977. Parée de couleurs vives, d'enjoliveurs ton caisse et de bandes assorties, elle se voulait plus " jeune ". De nouveaux pare-chocs noirs teintés dans la masse remplaçaient les gris qui se salissaient très vite.

La " Le Car " fut engagée dans différentes courses avec un certain succès, remportant plusieurs places sur le podium dans le championnat SCCA (Sport Car Club of America). L'effet sur sa notoriété fut immédiat, et les ventes de Renault bondirent à 13 198 voitures en 1977, incluant encore quelques Renault 15 et 17.


Catalogue 16 pages, 09/77


Catalogue 16 pages, 04/79

L'accord commercial signé en mars 1978 avec AMC prévoyait la diffusion de la Renault Le Car à travers le réseau AMC à partir du deuxième trimestre 1978. Cette même année, une boîte automatique était proposée en option, ce qui constituait un plus incontestable sur un marché où la clientèle a toujours répugné à manier un levier de vitesses. La progression des ventes était constante depuis 1976, avec 15 739 unités en 1978, dont 14 400 Le Car. 

Les nouvelles générations n'avaient jamais entendu parler des péripéties de la Dauphine. Le nom de Renault était inconnu aux Etats-Unis pour le grand public. Renault F1 Team n'en était qu'à ses débuts. Une victoire d'une F1 Renault aux States relevait encore d'une hypothèse hautement improbable. La Le Car poursuivait son bonhomme de chemin, et signait en 1979 sa meilleure année. Durant ce millésime, Renault vendit 18 862 voitures, quasi exclusivement des Le Car, même si la R 17 était présente pour sa dernière année au catalogue.


Catalogue 16 pages, 1980


Dépliant 6 pages, 09/81

En 1980, la Le Car échangeait ses optiques circulaires pour des phares rectangulaires comme en Europe, mais ils étaient ici montés en retrait dans un cadre chromé. Le 1289 cm3 était remplacé par le 1397 cm3 de la Renault 5 Alpine, sérieusement dégonflé puisqu'il ne disposait plus que de 51 ch. Renault était dans l'obligation de se soumettre à de nouvelles normes antipollution de plus en plus draconiennes. L'embellie des ventes se confirmait pour 1980, avec 25 647 voitures, uniquement des Renault Le Car, seul modèle diffusé durant ce millésime. L'importation de la Renault Le Car était arrêtée en 1983 aux Etats-Unis, mais poursuivie un temps au Canada.

Sommaire du dossier - Sommaire du site