John Eric Herlitz

John Eric Herlitz - Etats Unis - 1942/2008


Formation

Design industriel au Pratt Institude


John Eric Herlitz est le fils d'un immigrant suédois. A l'âge de 13 ans, il adresse à Chrysler des croquis de voitures. Une correspondance se met en place avec les responsables de la compagnie, qui le conseillent sur les formations à suivre, afin de devenir designer.

A l'issue de ses études, il rentre au sein du studio de design de Plymouth. Il dessine quelques-unes des voitures les plus emblématiques du groupe Chrysler des années 70. Son principal fait d'arme est le style de la troisième génération de Plymouth Barracuda de 1970, au dessin pure et sans fioriture. Le succès de la Barracuda tient à ses proportions justes, à son style viril, personnel et intemporel. 


Plymouth Barracuda 1970

Plymouth propose en 1971 les Road Runner et GTX complètement restylées par Herlitz, sur la base de la nouvelle Satellite.


Plymouth Road Runner, 1971

Quand les muscle cars passent de mode avec l'explosion des primes d'assurance et le second choc pétrolier, Herlitz prend de nouvelles responsabilités au sein des studios de Chrysler. Il travaille sur la définition du style des K Cars, des voitures courtes et au dessin anguleux, matérialisées chez Dodge par l'Aries et chez Plymouth par la Reliant. Ces voitures permettent non seulement à Chrysler d'échapper à la faillite, mais aussi au groupe de se forger une nouvelle image, loin des mastodontes des années 70.


Dodge Aries, 1982

Dans les années 90, il oeuvre au design des nouvelles Chrysler dite " cab forward ", ou cabine avancée. L'espace habitable est poussé vers l'avant, et la distance entre les roues avant et les portes est proche de zéro.


La Chrysler LHS qui rentre dans la catégorie des " cab forward " a été produite de 1994 à 2001

En 1994, il est nommé vice-président du " product design ". Il travaille sous la responsabilité de Tom Gale, patron du style du groupe Chrysler. Il participe à la création de plusieurs concept cars d'inspiration rétro, en particulier l'Atlantic, la Phaeton et  la Chronos.


Chrysler Chronos, 2000

Il prend part au projet de la Dodge Coperhead présentée à Détroit en 1997. Selon Herlitz, celle-ci est à l'Austin Healey ce que la Viper est à la Shelby Cobra, donc une version moins coûteuses de la voiture de sport. Hélas, lors de la reprise de Chrysler par la Daimler-Benz, ce projet est abandonné.


Dodge Coperhead, 1997

Herlitz s'est toujours montré réticent à entrer sous les feux des projecteurs. Après son départ en retraite en 2000, il reste très actif dans le milieu automobile : participation au développement du Walter P. Chrysler Museum ouvert en 1999, jury dans divers salons automobiles, présence au conseil d'administration de Toyota Industries, etc ...

Il décède en 2008, suite à des complications après un accident domestique.


Vous souhaitez corriger ou enrichir les informations de cette page : marioboano@gmail.com

Trombinoscope - Retour au sommaire du site