Juin 1987


La Isla Bonita de Madonna et With or Without You de U2 sont successivement N°1 au hit-parade


En France et dans le monde

12 juin : Dans un discours à Berlin, Ronald Reagan défie Mikhaïl Gorbatchev de faire tomber le mur (cela arrivera en novembre 1989) - 12 juin : Au terme de son second procès, Jean Bedel Bokassa, ancien président de la République Centrafricaine, est reconnu non coupable des charges de cannibalisme qui pèsent contre lui, mais sa peine de mort est confirmée pour trahison, meurtre et détournement de fonds. Elle sera commuée en dix ans de réclusion -  22 juin : Décès de Fred Astaire - 22 juin : Débat sur RTL entre Lionel Jospin, premier secrétaire du PS, et Jean Marie le Pen, président du FN, sur l'immigration, l'insécurité et le Sida - 24 juin : Naissance de Lionel Messi, footballeur argentin - 26 juin : Naissance de Samir Nasri, footballeur français


La presse spécialisée


N°492, juin 1987


N° 305, juin 1987


N° 11, 15 juin 1987

Le lancement commercial de la Peugeot 405 est au coeur de l'actualité automobile en ce mois de juin 1987.


Brèves automobiles

Rolls-Royce annonce qu'au milieu des années 90, les Bentley et les Rolls-Royce possèderont des carrosseries différentes. En effet, dès le salon de Genève 1991 apparaîtra la Continental R, modèle uniquement commercialisé par Bentley, sans équivalent chez Rolls-Royce.

Les ventes de Jaguar en France doublent par rapport au premier trimestre de 1986. Il s'agit des effets conjugués de l'amélioration de l'image grâce aux nombreuses victoires de la marque en compétition, des progrès réalisés sur la qualité, et d'une politique commerciale plus dynamique.

Depuis 1949, Saab a produit deux millions de voitures. Mazda, constructeur japonais, fête pour sa part ses vingt millions d'exemplaires depuis 1960.


Saab 900 Turbo

Chrysler rachète Lamborghini aux frères Mimram, propriétaires de la marque depuis 1980, pour un prix qui ne représente que le bénéfice net de trois ou quatre jours d'activité du troisième constructeur américain. Lamborghini emploie 320 personnes. Son best-seller reste la Countach. La Diablo dont l'étude pourra être menée à bien avec l'appui financier de Chrysler sera présentée en janvier 1990. Chrysler de désengagera finalement en février 1994, en vendant l'affaire au groupe indonésien Megatech.

Peugeot présente le 13 juin la Peugeot 405. Elle sera élue voiture de l'année 1988, et sera l'un des grands succès de la marque sochalienne. Elle sera remplacée en octobre 1995 par la 406.

Conjointement au lancement de la 405, Peugeot Talbot dévoile la 405 Turbo 16. Il s'agit ni plus ni moins d'une 205 Turbo 16 rhabillée à la mode 405.


Peugeot 405 Turbo 16

L'émission " Turbo " devient un rendez-vous incontournable pour tous les passionnés d'automobile sur la nouvelle chaîne de télévision M6 . Dominique Chapatte en assure la production et la présentation. C'est de nos jours le plus ancien programme de la chaîne M6 encore à l'antenne.

Renault dévoile les premières photos officielles de la Renault 21 Turbo, qui sera commercialisée pour l'année modèle 1988. Elle vient s'insérer dans une catégorie qui comprend déjà quelques belles références. D'ailleurs, en attendant la 21 Turbo, l'Auto Journal dans son numéro du 15 juin propose un comparatif entre les 405 Mi 16, la BX GTI 16, BMW 325 i et Alfa 75 Turbo.


Renault 21 Turbo

Contrairement à ce qui avait été annoncé, l'Alpine V6 ne sera pas commercialisée aux Etats-Unis, et n'ira donc pas taquiner sur son terrain la Corvette. En Europe, la voiture ne s'est vendue qu'à 374 exemplaires pour les quatre premiers mois de 1987. L'usine de Dieppe survit en assemblant la Renault 5 GT Turbo. L'Espace qui rencontre un succès inespéré sera également assemblée en Seine Maritime en fin d'année, pour appuyer l'usine Matra de Romorantin qui peine à suivre la demande.

Après avoir produit 7000 Médaillon, une 21 à la sauce américaine, l'usine Renault de Maubeuge suspend " provisoirement " la production de ce modèle. La résorption du stock devra prendre plusieurs mois, selon la direction de l'usine. La voiture lancée le 1er mars aux Etats-Unis est victime de la lenteur des négociations entre la Régie Renault et Chrysler pour la reprise d'AMC Renault. Finalement, ces Médaillon seront pour la plupart vendues au titre du millésime 1988 sous la marque Eagle, par un réseau  Chrysler qui ne manifestera aucun enthousiasme pour ce pur produit Renault. Parallèlement à ces déboires français, aux Etats-Unis, AMC Renault met fin à la production de l'Alliance, cousine locale de la Renault 11.


Renault Medaillon

La Renault 25 commercialisée depuis 1984 fait l'objet d'une série limitée, la 25 Manager. Prévue à 4000 exemplaires, celle-ci est réservée au marché français, sous différentes versions : GTS, TX, GTD et Turbo D. Le monde de l'entreprise semble inspirer les équipes de marketing de nos constructeurs, mais il ne faut pas craindre le ridicule en roulant à bord d'une CX Leader ou d'une 25 Manager !

Toujours la Renault 25. Le carrossier belge EBS, déjà auteur en 1985 d'un cabriolet sur base Renault 5, récidive avec une transformation en " break de chasse " destinée aux possesseurs de la grande berline française . Il ose également une version cabriolet, qui ne sera produite qu'en un seul exemplaire.


La transformation de la Renault 25 par EBS

Après l'époque révolue des Wolseley Hornet et Riley Elf, le luxe fait son retour sur les petites voitures. Deux constructeurs se sont récemment aventurés sur cette voie : Austin avec la Métro Vanden Plas, et à un degré moindre Autobianchi avec la Y10 Touring LX. Renault leur emboîte le pas avec la 5 Baccara. Sobriété et bon goût sont de mise. L'habitacle, très bien équipé, est doté en série de très beaux sièges en cuir.

Fiat rachète à Nissan les parts que le constructeur japonais détient depuis sa création en 1980 dans la société Arna (Alfa Romeo Nissan Automobili), dont la vocation était de produire et de commercialiser l'Alfa Romeo du même nom en Europe. L'Arna n'était qu'une Nissan Cherry rebadgée et équipée d'une grille de calandre et d'une motorisation Alfa Romeo. Avec cette reprise en main, la principale épine japonaise dans le pied du monopole Fiat sur le marché italien disparaît, mais avec une dette de 40 millions de dollars engrangée par l'insuccès du modèle. En effet, seuls 53 047 exemplaires furent assemblés de 1983 à 1987.


Alfa Romeo Arna

Les séries limitées font un tabac en ces années 80, et la recette est presque toujours la même : quelques équipements habilement disséminés sur une base mécanique économique et une décoration si possible attrayante à coup de bandes latérales et de logo. Volkswagen propose la Golf Cup, Peugeot la 205 Open. Austin Rover lance la Mini Advantage, dont le nom fait référence au monde du tennis. Citroën lance une série de 2500 AX peinturlurées aux couleurs de " Hit FM ", à partir d'une basique AX 10 E. Fiat fait exception et commercialise une série de 500 exemplaires de l'Uno Formula, une pétillante Turbo ie revue et corrigée dotée d'une robe blanche. Un an et demi après sa présentation, l'Alfa 75 fait aussi l'objet d'une série - vraiment - limitée, la Diva, produite en seulement 200 exemplaires.

Mercedes annonce la commercialisation des 230 et 300 CE au mois de septembre. Le style de ces nouveaux coupés est un cocktail plutôt réussi utilisant des ingrédients déjà présents dans la gamme, en particulier sur les berlines de la série 124 et sur les coupés SEC.


Mercedes 230 CE, 300 CE

La 100 000 ème Audi équipée de la transmission Quattro est tombée de chaîne. Cette technique est disponible en série chez le constructeur allemand depuis la présentation de l'Audi Quattro en 1980. Elle s'est développée et démocratisée dans l'intervalle sur l'ensemble de sa gamme.

La berline de luxe d'Opel, la Senator, produite en 135 000 exemplaires depuis 1978, va être remplacée en septembre par une nouvelle génération qui conservera le même nom. Elle restera au catalogue jusqu'en 1993, avant d'être remplacée par l'Omega. A la même époque, la puissante Opel Omega 3000 (201 ch) arrive sur le marché Français. Elle confirme la volonté du constructeur de Rüsselsheim de piétiner sur les plates-bandes d'Audi, BMW et Mercedes.


Opel Omega 3000

Un an après la présentation de la Rover 800, la Honda Legend, sa proche cousine, arrive en Europe. Ce n'est pas pour autant une nouveauté, puisqu'elle a été présentée au Salon de Tokyo en 1985. Elle est assemblée en Angleterre sur une chaîne parallèle à celle de la Rover 800, ce qui lui permet d'échapper au contingentement infligé aux constructeurs japonais. 

Honda toujours s'apprête à produire en grande série des automobiles équipées d'un système à quatre roues directrices dont il vient d'achever la mise au point. Cette technique sera appliquée dans un premier temps sur le coupé Prélude. Ce système 4WS (Four Wheel Steering) permet à la voiture des changements de direction à vive allure très sécurisants, et des manoeuvres à basse vitesse réalisées dans un mouchoir de poche. On annonçait alors que cette invention allait se démocratiser rapidement. Mazda, Toyota et Mitsubishi proposeront aussi des systèmes similaires, mais la solution sombrera rapidement dans l'oubli, faute de rentabilité.

Les passionnés de F1 peuvent désormais suivre les Grands Prix sur Minitel, en tapant le 3615 LCF 1. Michelin travaille sur un projet permettant de déterminer sur Minitel le trajet idéal entre deux points. Un nouveau service télématique " Convinroute " met en relation les autostoppeurs avec les automobilistes. L'ancêtre de BlaBlaCar ... Le Minitel est commercialisé depuis 1982. Il ne sera définitivement abandonné qu'en 2012.

René Arnoux est condamné à neuf mois de suspension de permis et 2500 francs d'amende pour avoir été chronométré à 242 km/h par les CRS le 5 janvier au volant de sa Mercedes 560. La privation de son permis de conduire ne s'applique qu'à ses déplacements privés. Le pilote conserve la possibilité d'exercer son métier !


René Arnoux

Sport Auto dresse le portrait d'un jeune pilote aux portes de la F1, Johny Herbert. Il débutera dans cette discipline reine en 1989, et disputera jusqu'en 2000 un total de 161 Grands Prix, remportera trois victoires et sept podiums.

Alain Prost vient de rejoindre Jackie Stewart au sommet de la hiérarchie des pilotes de Grand Prix en remportant à Spa sa 27ème victoire. Celui que l'on surnomme " Le Professeur " remportera un total de 51 Grand Prix jusqu'en 1993.

On attendait Jaguar et ce fut Porsche. Le constructeur allemand peut fêter sa septième victoire d'affilée au Mans. Contre trois XJR-8 déchaînées, la seule 962 C officielle encore valide après une heure de course livre dans la Sarthe une bataille homérique aux anglaises qui manquent encore un peu de fiabilité sur une aussi longue distance. La victoire sera enfin acquise par Jaguar en 1988 et en  1990.


La Porsche 962 C victorieuse au Mans en juin 1987

Sommaire de la rubrique Actualité